We use cookies to improve your experience of our website. Find out more.
Okay
Vita Bee Health Expert de la santé de l’abeille dans le monde
Menu

News

Test apiary on Vita’s doorstep

The test apiary in a secluded part of the allotment

With the help of local beekeepers, Vita (Europe) Ltd has opened a test apiary near its Basingstoke headquarters to complement its other test apiaries across the world.

The apiary, on a large allotment (community garden plots for fruit and vegetables) within easy foraging distance of Vita’s offices, will be managed by some beekeepers from Basingstoke and Paulo Mielgo, Vita’s technical manager.

The Basingstoke beekeepers, who are experienced in allotment beekeeping, have constructed an apiary perimeter fence, for security and to ensure that the bees fly well above head height on foraging trips, as well as a small apiary shed to hold beekeeping essentials.

Continue reading →

Bee Gym : Un dispositif antiparasitaire qui aide les abeilles à contrôler leur ennemi numéro un, le Varroa.

 

Les apiculteurs peuvent désormais aider leurs abeilles à contrôler leur plus grand ennemi, le Varroa, grâce au Bee Gym, fourni par les spécialistes de la santé de l’abeille : Vita Europe Ltd.

Le Bee Gym est une façon durable et écoresponsable d’aider les abeilles à se débarrasser seules des Varroas car il ne contient aucun produit chimique ou toxique pour elles et pour l’environnement.

 

Vita Bee Gym

 

Cet outil est simple d’utilisation, il se place à l’intérieur de n’importe quel type de ruche, directement sur le fond grillagé, pour encourager les abeilles à éliminer les acariens présents sur leur corps. Les fils permettent aux abeilles de se débarrasser de ceux accrochés sur leur dos. Les grattoirs sur les côtés permettent de détacher ceux positionnés sur leur abdomen. Une fois délogés et endommagés, les parasites tombent alors au travers du fond grillagé et se retrouvent à terre, ne pouvant ainsi pas remonter dans la ruche. Ils peuvent également être piégés sur un lange graissé, préalablement installé sous la ruche.

Les abeilles utilisent volontairement le Bee Gym tout au long de l’année, y compris durant la miellée, et forment même une grappe d’hiver autour de lui, pour permettre un toilettage amélioré pendant les périodes froides.

 

Maquette illustrant l’utilisation du Bee Gym par les abeilles pour se débarrasser du Varroa.

Maquette illustrant l’utilisation du Bee Gym par les abeilles pour se débarrasser du Varroa.

Le Bee Gym est un dispositif breveté, inventé par Stuart Roweth, et testé avec succès par beaucoup d’apiculteurs et groupes d’apiculture, principalement au Royaume Uni.

« Lorsque j’ai vu pour la première fois une abeille parasitée d’un Varroa, j’ai été choqué par la taille de l’acarien et j’ai immédiatement pensé qu’il devrait forcément exister une solution d’ingénierie pour aider les abeilles à se débarrasser de ces parasites » explique Stuart Roweth, l’ingénieur apiculteur, auteur de nombreuses inventions.

Monsieur Roweth a commencé par la création d’un prototype sous forme d’archet de violon, positionné à travers l’entrée de la ruche, et a rapidement remarqué que les abeilles utilisaient volontairement les fils pour se libérer des Varroas accrochés à leur dos.

« À ce moment-là, j’ai réalisé que les abeilles pouvaient se débrouiller seules dans le combat contre le Varroa » a-t-il dit. L’observation constatée que la plupart des acariens s’accrochent sur l’abdomen des abeilles a mené Stuart.R vers plusieurs maquettes, jusqu’à ce qu’il invente le Bee Gym, avec insertion à l’intérieur de la ruche.

 

Le Dr Max Watkins, directeur technique de Vita Europe explique « Nous avons été très étonnés et encouragés de voir la chute immédiate du Varroa en-dessous du Bee Gym, dans la ruche. Les abeilles sont très assidues pour utiliser les fils et les grattoirs sur le Bee Gym. Comme un élément intégrant une stratégie de gestion de parasites intégrée, Bee Gym est un dispositif de contrôle du Varroa très utile, bon marché et sans produit chimique. »

Rendez-vous sur cette page pour toutes informations complémentaires sur le Bee Gym.

Continue reading →

Des abeilles malades éclatent à travers le paysage

L’importance d’effectuer le contrôle des populations de Varroa, particulièrement dans les zones où les colonies d’abeilles restent relativement denses, a été soulignée par le Docteur Dennis vanEngelsdorp de l’association des apiculteurs britanniques BBKA lors de la convention de printemps,  le mois dernier.

Une colonie malade éclate dans le paysage et infiltre les ruchers environnants, déclare-t-il. Il a ainsi identifié les trois facteurs de risques clés à la santé de l’abeille comme l’acarien Varroa, et

l’a associé à des virus, les pesticides des champs et des ruches, et la faible nutrition.

La plus grande menace reste le Varroa. Le docteur vanEngelsdorp  et un étudiant ayant effectué des recherches sur le sujet, devraient bientôt publier un article démontrant que les Varroas s’alimentent de la graisse plutôt que de l’hémolymphe d’abeilles – un facteur qui a une importance considérable pour les abeilles, au début de l’hiver.

Grâce à un simple sondage, il a pu constater que 56% d’apiculteurs n’avaient pas utilisé de produits pour contrôler le Varroa au cours des douze derniers mois. Pour quelques amateurs, ne traitant pas le Varroa et la perte, disons que neuf à dix colonies, ne représentent rien. Toutefois, l’impact ne s’arrête pas à leurs propres ruches.

Dans une autre étude, lui et son équipe ont marqué des abeilles dans un rucher, en jaune ou bleu. Le jaune indiquait que la colonie s’effondrait, la couleur bleu, que la colonie était saine. Les colonies s’effondrant se sont éteintes, mais les abeilles survivantes marquées de jaune, éclataient comme une bombe dans le paysage. Ces abeilles jaunes ont été trouvées par la suite dans presque chaque ruche dans un rayon de deux à trois kilomètres autour de la ruche de départ.

Les conclusions s’imposent. Vous traitez contre le Varroa pas seulement pour préserver la santé de vos propres abeilles mais également pour celles de vos voisins et de tout votre entourage.

Comprendre l’essaimage : Infographie

Ce mois-ci Vita vous propose une infographie, présentation visuelle ludique sur les essaims d’abeilles et l’essaimage. Gratuite, elle est téléchargeable directement depuis la Galerie Vita.

Consulter la Galerie de Vita

Sebastian Owen de Vita Europe « Il nous paraissait intéressant de partager avec nos lecteurs les informations clés sur le fonctionnement des essaims d’abeilles mais également d’y ajouter quelques faits culturels sur les traditions peu connues. »

Nous vous invitons à la télécharger, l’imprimer et à l’utiliser comme bon vous semble.

Essaimer autour de vous, faites partager ces connaissances à vos amis !

Téléchargeable par les utilisateurs enregistrés sur la galerie photo Vita ; l’inscription est gratuite et possible via le lien suivant: www.vita-europe.com/beehealth/gallery/. La Galerie photos de Vita est une ressource très utile pour les apiculteurs recherchant des images pour leurs conférences, présentations ou pour les nouveaux apiculteurs désireux de comprendre le monde de l’apiculture et de l’abeille.

L’essaimage est un phénomène naturel qui permet aux colonies d’abeilles de se reproduire mais qui peut être très problématique pour les apiculteurs. Vita vous propose ainsi sa lingette attractive Swarm permettant d’attirer et de récupérer les essaims en quête d’un nouveau toit. Plus d’information sur ce produit sur cette page.

Retrouvez Vita France sur Facebook

Continue reading →

Vita bee health initiatives award 2017

Groups of beekeepers are invited to apply for Vita’s 2017 award for honey bee health initiatives. The Vita Bee Health Initiatives Award highlights the vital work of voluntary beekeeping groups to combat the ongoing health threats to honeybees. Vita will help publicise their work for the benefit of other beekeepers.

Anyone can nominate a group. The entry form is short and straight-forward, the closing date is 31 July 2017 and results will be announced at Apimondia in September 2017.

The overall winner of the inaugural competition in 2015 was the Devon Apicultural Research Group in the UK. The group is researching the apparently increasing number of drone-laying queens. The project is ongoing and the drones are being examined with the help of a high quality microscope provided by Vita.

Continue reading →

Member Login