We use cookies to improve your experience of our website. Find out more.
Okay
Vita Bee Health Expert de la santé de l’abeille dans le monde
Menu

News FR

Les apiculteurs en quête du « Saint Graal »…

 

A La Rochelle, il existe un rucher qui devrait tout particulièrement intéresser les apiculteurs… Malgré la présence du frelon asiatique et les captures d’abeilles incessantes, les abeilles sont calmes et n’importe qui peut se balader parmi ces nuclei d’élevage de reines sans protection ou crainte d’être piqué. Mais là n’est pas la véritable raison pour laquelle  les apiculteurs doivent s’intéresser à ce rucher. Les abeilles de ce rucher y sont élevées afin de trouver comment résister au varroa.

 

 

 

Dans la poursuite du travail de Frère Adam à Devon en Angleterre, Benjamin Poirot, président d’Apinov et Gabrielle Almecija doctorante, élèvent des abeilles dans le but d’obtenir des sujets résistants au Varroa (des abeilles

100% hygiéniques). C’est un long processus pouvant être accéléré par l’utilisation de l’insémination artificielle. Un vendredi après-midi de juillet, chez Apinov, Benjamin récolte plus d’une centaine de faux bourdons au rucher pour l’extraction de leur semence en laboratoire. A l’intérieur, Gabrielle  fait subir aux faux bourdons leur dernier sacrement en leur écrasant le thorax pour extraire leur semence. Cette opération n’est  pas si facile et surtout très délicate car la semence ne doit pas être contaminée.

 

 

 

A l’aide d’un microscope, Benjamin utilise alors un dispositif très précis via une seringue et un capillaire qui gardera le contenu stérile et prêt pour l’étape suivante de l’opération, l’insémination d’une reine d’abeilles. Ces reines d’abeilles, alors artificiellement accouplées, sont diffusées aux apiculteurs de la région ligérienne afin d’être testées.

 

Ainsi les tests de comportement de nettoyage permettent de déterminer le pourcentage d’hygiénisme d’une colonie. C’est ainsi que l’équipe d’Apinov tente de diffuser la possibilité d’obtenir des colonies 100% hygiéniques par croisement génétique.

Benjamin et Gabrielle en sont convaincus : la découverte de ce Saint Graal pour les apiculteurs réside dans l’abeille résistante au Varroa (à caractère SMR).

 

 

 

Apinov, partenaire français de Vita Bee Health, basé à La Rochelle.

Un mystère qui résiste aux apiculteurs : Le Varroa

Gabrielle Almecija - Recherche Résitance Varroa

Le développement de résistance des varroas aux acaricides est l’une des problématiques actuelles liées à Varroa destructor.

Alors que les principes de base de la résistance aux traitements sont connus et compris, les détails restent encore un mystère dans un contexte où les abeilles et les apiculteurs font face à un parasite présentant une forte capacité d’adaptation. Des connaissances précises sur les résistances des varroas aux acaricides sont indispensables pour la mise en place de plans de lutte.

En France, Gabrielle Almecija, doctorante à l’Université de Tours, a récemment débuté un projet de recherche de trois ans consacrée à la résistance du varroa.

En partie sponsorisée par Vita Bee Health et Apinov (partenaire de Vita en France), Gabrielle étudie déjà le varroa sur différents sites géographiques où la résistance à certains acaricides semble faible et d’autres où la résistance semble élevée.  Bien que les dynamiques de distribution des varroas soient peu connues, il n’est pas rare de de trouver une variation considérable entre différentes zones géographiques.

 

Gabrielle Almecija Copiright Varroa pict

 

Comme première étape de sa recherche, Gabrielle testera des varroas en laboratoire afin de définir les niveaux de résistance : quelle quantité de traitement est nécessaire pour tuer une certaine proportion d’acariens ?  Cela permettra de mettre en évidence les populations de varroas résistants aux acaricides. À l’heure actuelle, elle doit voyager de région en région, mais prévoit d’établir un protocole d’envoi et une méthode scientifique fiable, qui lui permettront de tester une importante quantité de populations de varroas sans avoir à se déplacer.

Une fois que les niveaux de résistance seront définis, les possibilités de recherches supplémentaires et d’actions pratiques s’ouvriront. Après seulement quatre mois de recherche, le travail de Gabrielle montre déjà un gros potentiel.

Ce projet lié à l’abeille n’est pas la première rencontre de Gabrielle avec les abeilles. Pendant 3 ans, elle a étudié et fait des présentations sur les abeilles sauvages en écologie urbaine dans sa région natale de Marseille et a étudié la maladie des couvains et l’élevage de reines. C’est à La Rochelle qu’elle rencontre pour la première fois Benjamin Poirot d’Apinov qui l’aide désormais à superviser son doctorat.

 

 

Voici un aperçu des varroas prélevés dans du couvain infesté :

Honey bee health free smartphone app update

The free Vita Bee Health honey bee health smartphone web app has just been updated and refreshed. Ideal for use in the apiary, the app helps beekeepers to quickly identify any health issues in their colonies.

The web app, suitable for nearly all smartphones and tablet devices, can be accessed free from www.healthybeeguide.com.

Detailed photographs show the visible symptoms of the main bee diseases and pests so that beekeepers concerned by what they see during a colony inspection can immediately check them on the app. Typical effects of the varroa mite, European and American foulbrood (EFB and EFB), Nosema, chalkbrood, wax moth, tracheal mites and viruses can be viewed within a few clicks. Keys to the identification of the Asian hornet and small hive beetle are also included.

Amongst the many app features, beekeepers can read about the treatment options, where to obtain treatments, and if and to whom they should report serious diseases and pests.

Read more…

Vita Photo Competition Winners 2017

Photo: Leka Huie

An international panel has selected the bees and beekeeping photographs for the 2018 Vita Calendar and voted for Leka Huie from Hong Kong as the overall winner for his colourful action photo of a honey bee in-flight approaching a flower.

Entries will appear in the limited edition 2018 Vita Calendar distributed to Vita’s global network and the competition winners. Some of the photos are below and a pdf file of the full calendar is available for free download to users of the Vita Gallery www.vita-europe.com/beehealth/gallery.

The 2018 Vita Calendar monthly line-up of winning photographs is:

Read more…

Vita Europe Ldt devient Vita Bee Health

Pour ses 20 ans, la société Vita Europe Ldt s’offre un nouveau nom : Vita Bee Health.

Vita Bee Health Logo

Avec cette nouvelle identité, nouveau nom et nouveau logo, l’entreprise met l’accent sur l’engagement continu de celle-ci envers l’apiculture et la santé des abeilles.

Lancé en 1997 avec un seul produit, Vita est désormais le leader mondial de la santé de l’abeille comprenant une gamme de produits, des filiales en Italie et en Russie, ainsi qu’un vaste réseau de distribution mondial englobant la France.

Jeremy Owen, directeur des ventes se souvient : «  En 1997, certains pensaient que le lancement d’une entreprise dédiée à la santé des abeilles avec un seul principe actif contre le Varroa représentait un risque considérable ; cependant avec mon collègue Max Watkins, nous pensions fermement qu’il existait un besoin en produits pour la santé des abeilles, et que ce besoin s’accentuerait.  Les apiculteurs ont été nos meilleurs supporters et je leur en suis reconnaissant, ils le sont toujours ».

Au cours de ces 20 dernières années, la gamme des produits Vita n’a cessé d’augmenter, lentement au début, puis désormais, en permanente augmentation et toujours en se focalisant, autant que possible, sur des produits restant en adéquation avec l’environnement.

Le Dr Max Watkins, directeur technique, a déclaré : « Dès le départ nous avons réalisé que les apiculteurs professionnels et de loisirs semblent vouloir des produits basés sur des ingrédients naturels et inoffensifs pour les abeilles, les humains et l’environnement. Ça n’est jamais un objectif simple, mais la R&D menant à des produits écologiques est essentielle à l’éthique de Vita ».

Découvrez l’ensemble de la gamme Vita sur cette page.

Dans le respect d’une approche rigoureuse et éthique de la R&D dans la santé de l’abeille, Vita n’a pas d’intérêt commercial dans les pesticides végétaux ou la reproduction végétale pouvant nuire aux abeilles. Vita investit une part très élevée de son chiffre d’affaires en recherche et développement.  Parmi ses partenaires de recherche on retrouve des universités (telles que celles de Théssalonique, Cardiff, Milan, Udine et Naples), et des Administrations du type Laboratoires FERA (UK) et USDA (USA).

Au cours de la dernière année, Vita s’est associée à ApiLab en Argentine afin d’élargir sa gamme de produits et d’améliorer l’accès aux produits Vita pour les apiculteurs sud-américains.

Vita Europe Ldt continue d’exister, en tant que société mère de Vita Bee Health.

Signé : Vita France, distributeur officiel de Vita Bee Health.

ApiShield defence against the Asian hornet

ApiShield Asian hornet trap

Following a sighting of an Asian hornet and the discovery of a nest in Devon, England, this week, British beekeepers are being urged to be on the alert for the invasive and destructive insect. ApiShield, an easily fitted and low-maintenance trap from Vita Bee Health, not only protects honey bee colonies from Asian hornet attack, but it also acts as an early warning of the Asian hornet’s arrival in an area.

The Asian hornet is native to China but arrived in a pottery consignment in Bordeaux, France in 2004. Since then the Asian hornets have spread at about 75 km per year across Europe, killing off many honey bee colonies and other native insect pollinators which have no defences to cope with the new predator.

ApiShield, Vita’s patented Asian hornet trap, has been rigorously tested in France and Greece and fools hornets and wasps attacking honey bee colonies into using unguarded underfloor ‘entrances’ not used by the colony’s honey bees. Beekeepers simply inspect the trapped dead and dying predators and look particularly for the Asian hornet.

Read more…

Vita’s 2017 International Photo Competition

Last year’s winning photograph by Lester Quayle

Send us your best honey bee-related photographs to enter the sixth annual Vita international photo competition. The overall winner receives a cash prize and eleven others will appear in the Vita 2018 limited edition calendar and feature in Vita’s monthly email newsletters. All winners receive a copy of the calendar.

The deadline for entries is 22 October 2017. Entrants may submit up to four photos (preferably each 1-2 MB in size) by emailing them to . Photos can be on any relevant topic relating to honeybees and beekeeping. Please ensure that photos are of high enough resolution for printing. The competition will be judged by an international panel of beekeeping specialists and suppliers.

Read more…

Test apiary on Vita’s doorstep

The test apiary in a secluded part of the allotment

With the help of local beekeepers, Vita (Europe) Ltd has opened a test apiary near its Basingstoke headquarters to complement its other test apiaries across the world.

The apiary, on a large allotment (community garden plots for fruit and vegetables) within easy foraging distance of Vita’s offices, will be managed by some beekeepers from Basingstoke and Paulo Mielgo, Vita’s technical manager.

The Basingstoke beekeepers, who are experienced in allotment beekeeping, have constructed an apiary perimeter fence, for security and to ensure that the bees fly well above head height on foraging trips, as well as a small apiary shed to hold beekeeping essentials.

Read more…


Notice: Undefined variable: temp in /home/vitaeuro/public_html/beehealth/wp-content/themes/tentoten/category.php on line 34
X

Forgot Password?

Join Us