We use cookies to improve your experience of our website. Find out more.
Okay
Vita Bee Health Expert de la santé de l’abeille dans le monde
Menu

News FR

Maintaining quality in the new beekeeping regulatory landscape

Motti Yakubovich

Motti Yakubovich, the new senior regulatory affairs and quality manager at Vita Bee Health, aims to ensure the maintenance of product quality and regulatory compliance at a time of change.

One of Motti’s first tasks when he joined the company last year was to help manage the successful technical transfer of Vita’s Apiguard production facilities from Hampshire to Italy. He has also played a key role in the ongoing task of making Vita’s operations and products Brexit-compliant.

Read more…

Vita Bee Health international photo competition winners 2019

Photo: Ian Gregory

The overall winner of 2019 Vita Bee Health photo competition is Ian Gregory for his image of a foraging honey bee with brimming pollen baskets.

Winning entries, selected by an international panel of judges, feature in the 2020 Vita Bee Health calendar, a pdf file of which can be downloaded free of charge via the Vita gallery.

Everyone whose photograph features in the calendar will receive a free limited edition of the printed desk calendar. Outright winner Ian Gregory also wins a cash prize.

The 2020 Vita Calendar includes photographs by Tessa Milton, Ian Gregory, Geoffrey Leister, Claire Heywood, Margaret Edge, Ann Chilcott, Kyle Riley, Susan Kimber, Kathleen Suddes and Mark Baker.

Read more…

Foulbrood test kits available again

Diagnostic kits to test honeybee colonies for American foulbrood (AFB) and European foulbrood (EFB) are again available from Vita Bee Health after a short disruption to supplies.

The Vita AFB and EFB diagnostic test kits enable beekeepers and bee inspectors to test for AFB and EFB in honeybee larvae and to obtain the results easily and immediately in the apiary. They are as simple to use as pregnancy test kits and are a low cost, fast and reliable way to test for foulbrood.

The instant results mean that if either foulbrood is detected, action can be taken immediately. If no foulbrood is detected, expensive and unnecessary action can be avoided.

Read more…

Canada welcomes return of Nosema treatment

A very effective treatment for Nosema, a deadly disease of honey bees, is now available again in Canada after intensive work by Vita Bee Health in conjunction with the Canadian Honey Council.

Fumagilin-B is a tried and tested preventative and curative antibiotic treatment for Nosema apis and Nosema ceranae. It first became available in the 1950s and was widely available in many countries until mid-2018, when the previous manufacturer, Medivet, ceased operations.

With the unavailability of fumagillin, beekeepers have been able to combat Nosema only by indirect methods such as protein feed supplements to boost immune defences, effective varroa control and regular comb changes. These are not always effective under harsh winter conditions. In Canada, because of the extreme low temperatures and long winters, the beehives have to be sealed and insulated from October to March – a long time for the bees to be confined and an ideal environment for Nosema to increase and spread through the colony. Canadian beekeepers were expecting severe winter colony losses if Fumagilin-B remained unavailable for this autumn/fall treatment season.

Now Canadian beekeepers again have access to fumagillin, manufactured in Canada and supplied by Vita Bee Health. The treatment should be administered with autumn/fall and spring feeds as necessary and, as ever, it is vital that beekeepers follow label directions precisely.

Read more…

Vita Bee Health Photo Competition 2019

Photo: Katrien Berckmoes

The eighth annual Vita Bee Health international photo competition is now open for entries. The competition grows in stature each year with superb honey bee-related photographs from around the world.

The outright winner will receive a cash prize and eleven others will appear in the 2020 Vita Bee Health limited edition calendar and feature in Vita’s monthly email newsletters. All winners receive a copy of the sought-after calendar.

The deadline for entries is 25 October 2019. Entrants may submit up to four photos (at least 2 MB in size and preferably as attachments) by emailing them to gallery@vita-europe.com. Photos may be on any relevant topic relating to honeybees and beekeeping.

Read more…

VitaFeed Nutri : le nouveau complément alimentaire à base de vitamines & d’acides aminés essentiels.

Le nouveau produit de la gamme nutrition de Vita Bee Health : VitaFeed Nutri contribue à améliorer la santé des abeilles et à augmenter la production de miel. Ce complément nutritionnel rigoureusement testé, peut être utilisé toute l’année pour équilibrer le régime alimentaire des abeilles. Il agit comme un pollen de substitution stimulant les abeilles.

Le docteur Max Watkins, directeur technique de Vita (Europe), a indiqué :

« Les abeilles ont besoin de protéines, mais tout le pollen n’a pas la même teneur en protéines. VitaFeed Nutri garantit aux abeilles suffisamment de protéines pour leur permettre un développement plus sain des colonies et ainsi augmenter la production de miel. La simplicité et la régularité d’utilisation, en font un produit idéal pour tout apiculteur qui souhaite conserver ses abeilles productives et en bonne santé »

Des essais rigoureux menés dans différents pays ont montré les effets remarquables de l’utilisation du supplément VitaFeed Nutri. Des études attestent que les abeilles augmentent leur consommation de pollen de 50% lorsque le pourcentage de protéines dans le pollen chute de 30% à 20%. Lorsque la teneur en protéines diminue, les abeilles se tournent vers leurs propres réserves corporelles. Cela réduit leur durée de vie, leur capacité à élever des couvains et donc le développement de la colonie. VitaFeed Nutri compense les carences en protéines.

Paulo Mielgo, responsable technique de Vita, a participé au développement du projet lorsqu’il travaillait pour le partenaire argentin de Vita, Apilab. Il a déclaré : « J’ai travaillé dans de nombreux pays à travers le monde et ai été témoin des stress environnementaux que subissent les abeilles mellifères. Nous avons identifié un régime pauvre en protéines comme un inhibiteur majeur de la croissance des colonies et développé VitaFeed Nutri. Au cours d’essais scientifiques menés dans plusieurs pays, nous avons enregistré une augmentation moyenne de la production de miel supérieure à 2 kg par colonie et parfois jusqu’à 11 kg ! »

Plus d’informations sur VitaFeed Nutri directement sur la page du produit.

VitaFeed Nutri est disponible dès maintenant chez votre distributeur de matériel apicole, retrouvez les vendeurs de la gamme des produits Vita sur la page des distributeurs en France.

Téléchargez le rapport d’essai sur le terrain de Vita Feed Nuri (En Anglais).

 

Bee Gym : De nouveaux résultats positifs !

Stuart Roweth, créateur du Bee Gym, nous raconte :

 

« Des essais ont montré que l’ajout d’un dispositif Bee Gym augmentait la chute de varroa dans la ruche. Le Bee Gym est un dispositif breveté aidant à améliorer le comportement de toilettage des abeilles mellifères afin de soutenir le contrôle des populations de l’acarien parasite : Le varroa.

Le défi pour moi en tant que créateur et développeur, a été de mettre en place une utilisation standard du Bee Gym  et ainsi de trouver l’utilisation optimisant ses effets positifs.

En 2018, les questions clés semblaient être :

–          Quel est le meilleur endroit pour le Bee Gym ou sein de la ruche ?

–          Quelles sont les parties du cadre Bee Gym les plus utilisées par les abeilles ?

–          L’ajout de plusieurs Bee Gym simultanément augmente-t-il l’efficacité ?

 

 

 

Courbe de Varroas tombant au fil du temps lorsque le dispositif Bee Gym est mis en place. Ruche test PB1.

Voici les réponses à mes interrogations :

–          Quel est le meilleur endroit pour le Bee Gym au sein de la ruche ?

Les abeilles se toilettent et délogent ainsi les varroas placés sur elles grâce aux pics et fils du dispositifs. Ainsi, il semble logique de placer le Bee Gym aussi près que possible du plancher ouvert pour que l’acarien tombe de la ruche.

Cependant, les abeilles passent beaucoup plus de temps sur les cadres de couvain, en particulier en hiver. Pourquoi ne pas placer alors le Bee Gym sur les cadres où il fait le plus chaud et où il est le plus susceptible d’être utilisé par les abeilles ? Malheureusement, cela signifie que les acariens délogés des abeilles seront dans la possibilité de se placer sur une nouvelle abeille.

En mars 2018, j’ai inséré un Bee Gym au-dessus des cadres de couvain dans un double corps de ruche, non traité. Au début, il ne se passait rien, mais j’ai remarqué qu’après trois mois, le nombre d’acariens avait chuté et était passé de 0 à 1 par jour.

Une inspection plus minutieuse a montré qu’il y avait beaucoup de couvains et huit mois plus tard, cette colonie ne présentait aucune augmentation significative de varroa, même si les acariens parasites étaient bien présents durant la saison à de faibles niveaux.

C’était passionnant car c’est le type de résultats que je recherchais au cours des six dernières années… Sur le plan personnel, c’est fantastique de voir des abeilles en bonne santé qui semblent se débarrasser de leurs propres parasites.

J’ai commencé à regarder l’état des varroas qui étaient apparus sur le lange graissé de la ruche test PB1. Plus de 50% avaient été endommagés. À l’aide d’un microscope, vous pouvez voir les dégâts : les acariens ont des membres manquants ou sectionnés. De telles observations pourraient aider à répondre à la question de savoir ce qui se passe une fois que les acariens sont nettoyés.

 

–          Quelles sont les parties du cadre Bee Gym les plus utilisées par les abeilles ?

Les éléments du Bee Gym (Pics et grattoirs) fixés au cadre en plastique et la manière dont les abeilles interagissent avec ceux-ci, sont essentiels au design du dispositif. Par conséquent, mes expériences suivantes ont essayé de déterminer lequel des modèles de pics était le plus efficace.

Bien que la ruche test PB1 soit une colonie de 12 cadres, elle était organisée en 6 cadres dans un double corps de ruchette en polystyrène. J’ai commencé à penser que son succès pourrait être dû à la forme haute et mince de la ruchette… Car un Bee Gym suffit à couvrir la surface du haut de 6 cadres de couvain.

 

–          L’ajout de plusieurs Bee Gym simultanément augmente-t-il l’efficacité ?

J’ai donné de nombreuses conférences sur le Bee Gym et une question revient régulièrement : Pourquoi ne pas utiliser plus d’un Bee Gym ?

J’avais pensé qu’il semblait y avoir une volonté des abeilles d’utiliser le Bee Gym, alors pourquoi en placer plus d’un si les abeilles se rendent d’elles-mêmes sur le Bee Gym.

J’ai expérimenté diverses configurations d’utilisation du Bee Gym au cours de ces derniers mois. Les résultats m’ont amené à essayer de placer deux dispositifs ou plus sur le corps de ruche, sur les cadres de couvain dans 4 ruches fortes de mon rucher. Cette méthode a montré d’intéressants résultats.  (Le Bee Gym nécessite seulement 16mm, une alternative de placement du Bee Gym est alors de le positionner sous ou sur une grille à reine.

Bien que le nombre de varroas soit élevé au rucher, aucune de ces ruches n’avait le même type de niveau d’infestation que j’ai l’habitude d’observer durant la période automnale.

Les ruches se portent bien et le printemps à venir confirmera si ces abeilles contrôlent leur propre niveau d’infestation et si de faibles niveaux pourront être maintenus pendant la saison 2019. »

Avantages du dispositifs Bee Gym :

  • Protection annuelle contre le Varroa pour des abeilles en bonne santé
  • Contrôle du Varroa sans produit chimique
  • Solution simple d’utilisation

2018 Vita Bee Health Photo Competition

Christine Balshaw’s winning photo

The outright winner of 2018 Vita Bee Health photo competition is Christine Balshaw for her image of a worker honey bee, proboscis extended, drinking from a small pool of rainwater.

Winning entries, selected by an international panel of judges, have been featured in the 2019 Vita Bee Health calendar, a pdf file of which can be downloaded free of charge via the Vita gallery here.

Read more…

ApiProtect : Nouveau piège collant à frelon asiatique

SIMPLE et EFFICACE, ApiProtect protège vos abeilles du frelon asiatique lors des prédations intensives aux abords de vos ruches.

 

Prédateur redoutable, le frelon asiatique est reconnaissable grâce à ses pattes jaunes. Insecte carnivore il se nourrit spécialement de protéines qu’il trouve dans la chair des insectes tels que les papillons, fourmis, mouches, chenilles, pucerons… et surtout le thorax des abeilles !

Un seul frelon asiatique peut tuer en moins d’une minute une abeille en retour de vol ramenant l’alimentation de la colonie. L’attaque de plusieurs frelons asiatiques peut littéralement détruire une colonie entière en s’en prenant aux gardiennes dans un premier temps et en s’introduisant dans le couvain par la suite.

Difficile à éradiquer, il est aujourd’hui important de développer des techniques de piégeage afin, dans un premier temps, de préserver nos ruches de ce prédateur.

C’est dans ce contexte que Vita a pensé un nouveau piège collant permettant de capturer le frelon asiatique lors de ses prédations intensives autour des colonies d’abeilles.

 

ApiProtect se positionne au dessus d’une ruche vide à proximité d’une colonie active et s’avère sélectif lorsque l’on y ajoute un frelon asiatique vivant directement collé sur le plateau.

Pour amorcer ce piège d’un frelon asiatique il suffit de balayer le plateau devant votre ruche attaquée par un frelon asiatique afin de le capturer grâce à sa colle puissante. Il est également possible d’utiliser une raquette électrique ou tout autre objet permettant d’assommer l’insecte et de le placer en prenant soin qu’il ne soit pas mort, sur le plateau collant.

Cette technique d’amorçage permet aux abeilles de ne pas s’approcher du plateau et de ne pas être capturées.

Ce piège a fait ses preuves dès la saison 2017,  lors de tests effectués en France, en Charente Maritime avec des pièges prototypes installés lors de période invasives du frelon asiatique.

Il est conseillé d’installer un piège et de le sécuriser du vent grâce à des pierres ou tout autre objet lourd et de vérifier son efficacité régulièrement.

Changez le plateau collant lorsque qu’il est plein (qu’il n’y a plus suffisamment de surface collante) ou après 10 jours (l’humidité peut affecter l’efficacité de la colle).

 

 

Pour en savoir concernant son utilisation, RDV sur la page du produit en cliquant ici. 

Member Login