Vita Europe Expert de la santé de l’abeille dans le monde
Menu

Les pièges Beetle Blaster pour combattre la nouvelle menace Aethina tumida en Europe

Le piège à Aethina tumida – le petit coléoptère de la ruche –  maintenant disponible en Europe à coût réduit

Beetle Blaster

Le piège à Aethina tumida “Beetle Blaster”

Les apiculteurs européens doivent désormais faire face à une nouvelle menace, Aethina tumida dit le petit coléoptère de la ruche. Mais un nouvel outil est d’ores et déjà disponible par le biais de Vita (Europe) Ltd. Le piège à Aethina tumida “Beetle Blaster” est simple, peu cher, et respectueux de l’environnement. Il permet d’alerter les apiculteurs de la présence du petit coléoptère de la ruche et d’en contrôler le nombre. Ce piège en plastique en forme d’abreuvoir, rempli d’huile alimentaire doit être inséré dans la ruche. Les coléoptères seront ainsi attirés par cette cachette dans laquelle ils se retrouveront piégés. L’apiculteur peut ensuite jeter les coléoptères piégés. Étant donné que les coléoptères tendant à attaquer à la périphérie d’une colonie en premier lieu, ces pièges, longs de 23 cm, doivent être placés entre les cadres périphériques du corps de ruche. L’impact sur les activités de la colonie est minime.

 

Max Watkins,directeur technique de Vita (Europe) Ltd a déclaré: “L’arrivée du petit coléoptère de la ruche (Aethina tumida) en Europe est une mauvaise nouvelle, mais ce n’est pas une surprise. Non contrôlé, il peut faire des ravages dans un rucher, mais les apiculteurs ne devraient pas désespérer. Il n’est peut être pas possible d’éradiquer ce nouveau parasite mais il est certainement possible d’en contrôler le nombre et l’impact.”

 

Contrôler le petit coléoptère de la ruche grâce au piège Beetle Blaster

Contrôler le petit coléoptère de la ruche grâce au piège Beetle Blaster

“De belles colonies seront capables de résister à l’invasion des petits coléoptères de la ruche grâce au piège Beetle Blaster qui permet de contrôler leur nombre dans la ruche. Maintenir ses colonies en bonne santé est vital: traiter contre le varroa et s’assurer que ses abeilles se portent le mieux possible. Nous sommes ainsi ravis de vous annoncer la vente de pièges à Aethina tumida pour contrer l’arrivée prochaine des petits coléoptères de la ruche en Europe.” A l’automne dernier, l’Aethina tumida a été découvert dans le sud de l’Italie où il s’est installé, ainsi qu’en Sicile. Ce coléoptère ne peut être éradiqué une fois qu’il s’est installé en nombre, c’est pourquoi nous anticipons une invasion probable en Europe. Étant donné que la Grande-Bretagne est une île, elle sera probablement capable de retarder son arrivée ou de tuer les premiers arrivants. Mais s’il se propage dans toute l’Europe, l’Angleterre ne pourra pas résister longtemps. L’unité Abeille de Grande-Bretagne a coordonné l’installation de ruches sentinelles dans ses 8 régions.

Beetle Blaster control for Small Hive Beetle

Pièges à Aethina tumida

Le coléoptère se reproduit rapidement et ses effets sur les colonies peuvent être dévastateurs. Il se nourrit de couvain, de miel et de pollen, détruit les rayons et provoque la fermentation du miel. En l’absence de contrôle, il peut décimer les colonies les plus faibles. L’Aethina tumida est originaire d’Afrique subsaharienne, où il ne représente pas une menace puisque les abeilles locales sont capables d’en contrôler le nombre. Mais lorsque ce dernier s’est propagé dans d’autres pays, les abeilles locales ne savaient pas comment s’en défaire. Il a été identifié pour la première fois aux États-Unis en 1998 et en Australie en 2002. Son impact aux USA a été considérable malgré les techniques rapidement adoptées par les apiculteurs pour en contrôler la propagation. En Australie l’impact a été moindre mais dans ces deux pays il n’en reste pas moins que ce parasite reste un fléau. La façon dont il est arrivé dans le sud de l’Italie semble floue pour le moment et son impact doit être encore étudié.

Small Hive Beetle

Crédit Photo: UK Food and Environment Research Agency

En raison de la tendance à la pratique transhumante en Italie, l’invasion du petit coléoptère est attendue dans d’autres régions italiennes et son invasion en Europe semble donc inévitable. Et nous ne pouvons prédire sa vitesse de propagation avec certitude. Le coléoptère est particulièrement menaçant dans les climats chauds et humides tels que la Floride, mais il a pourtant été détecté plus au nord, au Canada. La plupart des pays européens seraient ainsi propices à la propagation de ce parasite. Le coléoptère peut se propager de plusieurs façons: par l’abeille, la reine, les produits de la ruche, et particulièrement via les fruits bien mûrs. Les ports seraient des points d’entrée potentiellement sensibles. Plus d’informations sur le piège à coléoptère.

 

 

Notes aux rédacteurs

Vita (Europe) Limited est le spécialiste du contrôle des parasites et de la santé de l’abeille. C’est le plus important fournisseur de produits santé pour la filière apicole. Avec son approche éthique et rigoureuse de recherche et développement de produits pour la santé de l’abeille, Vita n’a aucun intérêt commercial dans les pesticides ou cultures pouvant causer des dommages aux abeilles.

La société Vita recherche, développe, produit et vend des produits dédiés à la santé de l’abeille partout dans le monde. Son siège est en Angleterre mais a des bureaux en Italie, France et Russie et des partenaires tout autour du globe. Ses produits sont vendu à l’international grâce a son réseau de 60 distributeurs répartis dans 50 pays.

Vita propose toute une gamme de produits parmi lesquels l’Apistan et l’Apiguard pour le contrôle du Varroa, le complément alimentaire Vita Feed Gold, les kits de détection de loques américaine (AFB) et européenne (EFB), le piège à frelons Apishield, les pièges à Aethina Tumida Beetle Blaster et les lingettes attractives à essaims. Les produits Vita sont enregistrés auprès de plus de 60 agences vétérinaires.

Vita soutient l’apiculture durable via les plans de lutte intégrée. Ses traitements ont été développés avec l’objectif d’empêcher l’émergence de résistances et, lorsque cela était possible, d’utiliser des produits naturels et biologiques aux effets bénins pour tous, exceptés pour les parasites visés.

Vita investit une grande part de son chiffre d’affaires en recherche et développement. Parmi ses partenaires on retrouve des universités telles que Cardiff, Milan, Udine et des instituts tels que le Tierhygienisches Institut (institut de la santé de l’animal) à Fribourg en Allemagne, Le Central Science Laboratory au Royaume-Uni et l’USDA aux États-Unis. Le caractère innovant de ses travaux de recherche et développement a été reconnu et est soutenu par le gouvernement Britannique.

Dans la continuité de ses principales recherches d’agents de contrôle naturels, Vita est actuellement engagée dans de nouveaux projets d’études sur le contrôle des parasites dans les milieux agricoles, vétérinaires et horticoles ainsi que dans la santé humaine et le contrôle des allergènes.

Pour plus d’informations consultez le site www.vita-europe.com ou l’application Vita (en anglais) www.healthybeeguide.com.

Demande d’informations

Stephen Fleming at Palam Communications
+44 (0) 1635 299116
sfleming@palam.co.uk

 

Member Login