Vita Europe Expert de la santé de l’abeille dans le monde
Menu

La nosémose

Nosema apis est un pathogène connu depuis de nombreuses années pour affecter l’abeille occidentale, Apis mellifera, et qui cause le plus souvent des problèmes de dysenterie, diminuant l’espérance de vie des abeilles.

Une nouvelle variante, Nosema ceranae, un parasite de l’Apis ceranae, a été identifiée pour la première fois sur l’abeille occidentale Apis mellifera dans les années 90 en Espagne. Celui-ci a été identifié comme une cause probable du phénomène de disparition massive (CCD) aux USA et en Europe.

Les observations aux États-Unis suggèrent que le Nosema apis n’est pas la cause première des pertes massives de cheptel. En Espagne, le schéma est plus complexe et les chercheurs semblent penser que dans certains cas, il pourrait avoir été la cause première d’une perte importante de cheptel.

Quelle que soit l’explication, il est certain que réduire le stress induit par une nosémose peut aider les colonies à survivre.

Nosema apis et Nosema ceranae sont des organismes parasites micro-sporeux qui peuvent provoquer une nosémose et une dysenterie chez les abeilles. Ils ne sont pas visibles à l’œil nu: un examen au microscope est nécessaire.

Vita Feed Gold est une formule spécialement conçue pour booster la croissance des colonies d’abeilles et du couvain. Ainsi, Vita Feed Gold peut être utilisé lorsqu’on souhaite renforcer une colonie affaiblie par la maladie.

 

Identifier la nosémose
Comment la nosémose se propage t’elle?
Traitement de la nosémose

 

Identifier la nosémose

La nosémose est très difficile à identifier. Les abeilles infectées n’ont pas l’air différentes des autres non-infectées, mais certains indices sont évidents, bien avant un examen au microscope ou confirmation de la maladie.

L’espérance de vie des abeilles infectées par la maladie est la plupart du temps diminuée et les colonies diminuent généralement à la fin de l’hiver ou au début du printemps. Dans le cas du Nosema ceranae, la mortalité de la colonie peut être encore plus rapide qu’avec Nosema apis et peut survenir en quelques jours seulement. Les activités de butinage sont particulièrement affectées et les butineuses sont généralement trop faibles pour revenir à la ruche.

La dysenterie est le principal symptôme lié à une infection au Nosema apis, mais il n’est pas en revanche un symptôme d’une infection au Nosema ceranae.

Une infection au Nosema apis modifie le comportement des jeunes abeilles adultes. Elles arrêtent de produire du couvain et de s’occuper de la reine bien avant la normale et commencent à garder la ruche et aller butiner comme de plus vieilles abeilles. Cela implique une réduction du nombre de nouvelles butineuses et des réserves de miel. L’espérance de vie et la production d’œufs de la reine infectée est également réduite, ce qui encourage le phénomène de supersédure dans la colonie.

Une infection à Nosema apis tend à provoquer un phénomène de gonflement (rétention d’eau) chez les abeilles adultes, ce qui mène à une dysenterie. La production de gelée royale peut être sévèrement affectée. Si les abeilles sont confinées durant les périodes froides d’hiver, la ruche, les cellules et les cadres seront contaminées par les matières fécales. Cela est plus flagrant au printemps lorsque des taches jaune-marron sont visibles en dehors de la ruche après les premiers vols de propreté.

 

Comment la Nosémose se propage t’elle?

La nosémose peut être transmise aux abeilles lorsqu’elles nettoient leur ruche, et comme les comportements de propreté et de nettoyage s’intensifient au printemps, le niveau de Nosema apis augmente fortement à cette période.

Toutes les abeilles adultes peuvent être infectées par la nosémose avec de sérieuses conséquences pour la colonie. Les spores de Nosema apis sont ingérées et germent ensuite très rapidement (Bailey, 1955), colonisant le système digestif et les cellules épithéliales de l’abeille. Un nombre très important de spores, généralement plus de 30 millions, peut être retrouvé dans le système digestif lors d’une nosémose (Bailey and Ball, 1991).

Traitement de la nosémose

De bonnes pratiques apicoles aident à prévenir les nosémoses. Les facteurs de stress tels que les ruchers humides, le manque de nutriments, le manque d’espace ou une infection par une autre maladie peuvent favoriser l’apparition d’une nosémose.

Donner de la fumagilline à ses colonies peut supprimer les effets d’une nosémose et peut être administré en traitement prophylactique ou traitement de contrôle.

Aucun traitement spécifique n’est connu.

Vita Feed Gold est une formule spécialement conçue pour booster la croissance des colonies d’abeilles et du couvain. Ainsi, Vita Feed Gold peut être utilisé lorsqu’on souhaite renforcer une colonie affaiblie par la maladie.

Member Login