Vita Europe Expert de la santé de l’abeille dans le monde
Menu

La loque américaine (AFB)

La loque américaine (American FoolBrood, AFB) est la plus sérieuse et contagieuse maladie bactérienne du couvain d’abeille dans le monde. Elle est causée par une spore bactérienne virulente : Paenibacillus larvae subsp. larvae. La loque américaine peut apparaitre et se propager très rapidement au sein de la colonie. Si elle n’est pas traitée, elle peut décimer une colonie en peu de temps.

Vous pouvez désormais tester très rapidement et très facilement votre couvain grâce au kit de diagnostique de loque américaine (AFB)

Identifier la loque américaine AFB
Comment la loque américaine se propage t’elle
Traitement de la loque américaine

Identifier la loque américaine (AFB)

Les signes d’une infection par la loque américaine peuvent apparaître a tout moment de l’année. Il est alors vital de détecter la loque le plus rapidement possible.

Vita a développé un kit de test rapide et efficace pour les apiculteurs, afin de détecter la loque américaine (AFB). Le test peut-être réalisé en extérieur, à proximité de la ruche, et le résultat est disponible immédiatement.

La disposition du couvain d’une ruche affectée par la loque américaine peut apparaître comme très irrégulière et parsemée. Cette disposition est due au fait que la reine refuse de pondre dans des cellules contaminées par la loque, le couvain devient alors partiellement parsemé.

Les cellules peuvent alors devenir noires et avoir un aspect gras, parfois enfoncées et perforées aux endroits où les nettoyeuses ont tenté de les ouvrir.

Dans le cas d’infections sévères, les colonies dégagent une odeur nauséabonde et putride.

Les larves d’abeilles infectées par la loque américaine meurent à la fin du stade larvaire, le corps étiré. Lorsque les cadavres se décomposent (et se transforment alors en substance noire collante difficile à nettoyer pour les abeilles), ils deviennent gélatineux. Si la larve gélatineuse colle et s’étire lorsque vous insérez un bâton d’allumette (ou équivalent) dans la cellule, alors vous êtes face à une suspicion de loque américaine.

Comment la loque américaine se propage t’elle ?

Comme la plupart des maladies, la propagation de la loque américaine est exacerbée par le stress engendré par un manque de nourriture, d’eau ou une attaque d’une autre maladie ou d’un parasite.

La bactérie P. larvae subsp. larvae forme des spores résistants au dessèchement ou aux traitements aux antibiotiques. Chaque cellule produira des millions de spores infectés.

Ces spores peuvent rester silencieuses durant plusieurs années voire décennies sur la ruche, le matériel d’apiculture ou dans le miel et la cire.

Les jeunes larves d’abeilles s’infectent par les spores déjà présents dans la cellule, via les nettoyeuses ou la bouillie larvaire contaminée. Une fois à l’intérieur des intestins de la larve, les spores germent et la bactérie se multiplie rapidement, se propageant des intestins aux tissus environnants.

Les larves infectées meurent en quelques jours, la plupart du temps après que les cellules aient été operculées. Le cadavre s’assèche jusqu’à former une forme infectieuse dans le fond et sur les parois de la cellule.

Non traitée, la loque américaine se propage rapidement dans la colonie, tuant au-delà du couvain. A la fin de la saison, la population d’abeilles est affaiblie et la colonie ne survivra pas à l’hivernage.

Les spores de la loque américaine se propagent rapidement d’une colonie à l’autre, par le biais des abeilles qui s’envolent ou par l’apiculteur.

Vers la fin de la saison, la loque américaine peut se propager via les abeilles pilleuses: les colonies faibles et infectées attirent les pilleuses issues de colonies fortes.

Les abeilles infectées peuvent également transporter les spores dans d’autres lieux lors de l’essaimage.

Traitement de la loque américaine

II n’existe pas à ce jour de traitement curatif pour la loque américaine, mais des bonnes pratiques apicoles et une vigilance peuvent réduire les risques.

Le kit de diagnostique de la loque américaine (AFB) donne une indication rapide de l’infection par la maladie.

De bonnes pratiques apicoles aideront à réduire le stress au sein de la colonie et pourront prévenir ou limiter la propagation d’une infection par la loque américaine.

Vita Feed Gold peut aider à garder vos abeilles en pleine santé et réduire leur stress, les rendant ainsi plus résistantes aux maladies.

Une bonne hygiène de la part des apiculteurs peut également réduire le risque de propagation des spores sur les outils de travail ou sur la ruche.

Dans certains pays tels que l’Angleterre, la France et la Nouvelle-Zélande, les ruches infectées par la loque américaine doivent être détruites par le feu. En Angleterre, cette mesure a permis de réduire considérablement les cas de loque américaine.

Dans certains pays, l’oxytetracycline (aussi connu sous le nom de terramycin) est autorisée en tant que traitement aussi bien préventif que curatif. Mais malheureusement, d’une part les spores P. larvae peuvent survivre à ce traitement et, d’autre part, ils peuvent aussi bien survivre dans la cire que dans les abeilles, le miel ou tout autre outil utilisé pour la pratique de l’apiculture et seraient ainsi susceptibles de réinfecter la colonie dans le futur.

En Amériques, les colonies d’abeilles sont parfois traitées systématiquement avec de l’oxytetracycline, qu’elles présentent des signes d’infection ou non. D’une part cette approche coûte de l’argent à l’apiculteur, d’autre part elle pourrait laisser des résidus dans la ruche et encourager ainsi une résistance des bactéries à l’oxytetracycline.

Member Login