Vita Europe Expert de la santé de l’abeille dans le monde
Menu

L’ascosphérose – maladie du couvain plâtré

L’ascosphérose (ou maladie du couvain plâtré) est une maladie causée par le champignon Ascosphaera apis et qui détruit les larves d’abeilles. On peut le retrouver partout dans le monde, mais plus particulièrement dans les zones aux climats chauds.

Vous pouvez aider vos abeilles à se protéger contre l’ascosphérose grâce à Apiguard, et renforcer vos colonies avec Vita Feed Gold.

Identifier l’ascosphérose
Comment l’ascosphérose se propage t’elle?
Traitement de l’ascosphérose

Identifier l’ascosphérose

Le couvain plâtré tue les larves d’abeilles qui se recroquevillent et sèchent jusqu’à se momifier.

Les cadres fortement touchés par la maladie peuvent émettre un son particulier lorsqu’on les secoue et que les abeilles sèches et momifiées s’entrechoquent dans les rayons.

Les défauts d’operculation sont un autre indice de la maladie, bien avant de voir des larves momifiées: les nourricières font des trous dans les opercules afin d’essayer d’enlever les momies.

Dans les colonies infectées, les momies peuvent être vues près de l’entrée de ruche car elles ont généralement été éjectées par les nettoyeuses.

Comment l’ascosphérose se propage-t’elle ?

Les spores du champignon présents dans la nourriture du couvain sont ingérées par les larves et germent dans leur abdomen. L’infection peut également se propager via la cuticule.

Une fois que les cellules sont operculées, le champignon se développe à partir des spores et engloutit éventuellement la larve entière, lui donnant un aspect cotonneux.

Les larves sont plus susceptibles d’être infectées à l’age de 3-4 jours et meurent généralement 2 jours après la désoperculation.

Les spores du couvain plâtré sont le plus souvent propagées par du pollen contaminé ou par des abeilles pilleuses ou errantes provenant d’autres colonies.

L’incidence et la propagation de la maladie du couvain plâtré sont difficiles à prédire, mais si les conditions sont optimales pour le champignon, alors les colonies peuvent être décimées en très peu de temps.

Traitement de l’ascosphérose

Aucun traitement spécifique contre l’ascophérose n’est commercialisé pour le moment, mais Apiguard a montré une certaine efficacité dans le traitement de cette maladie.

Comme d’habitude, les bonnes pratiques apicoles peuvent prévenir ou réduire l’impact du couvain plâtré et les facteurs de stress doivent être minimisés au possible. Les abeilles doivent être bien ventilées, à l’abri de l’humidité et avoir des réserves de nourriture suffisantes.

Lorsque la maladie est persistante et récurrente, un remplacement de la reine peut être envisagé. Les abeilles démontrant un comportement hygiénique élevé sont moins susceptibles d’être infectées.

Member Login